Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 20:57

Histoire des moeurs et costumes de France

extrait d'un livre miniature appelé minuscule

datant du XIXième Siècle.

 

Philippe 1er 

Voici le texte et l'illustration (chromolithographie)

de ces deux pages :

 

 

Philippe er 

 

La mode est une capricieuse qui, changeant toujours, est souvent obligée

de revenir à ses premières fantaisies : aussi l'on peut remarquer qu'en

ce moment on adopte beaucoup de modes anciennes.

 

La coiffure de ce qu'on appelle les fashionables,

c'est à dire de ceux qui donnent la mode,

n'est elle pas renouvelée du moyen age ?

 

 La barbe de bouc et la moustache retroussée datent de Henri III ;

 le pantalon juste et le soulier  à la poulaine du quinzième siècle,

étaient portés il y a peu de temps ;

le chapeau en pointe vient de plus haut encore, et les manchettes

 relevées par dessus les la manche de l'habit se portaient déjà

sous Louis XIII.

 

Nous avons vu les dames adopter tour à tour la coiffure à la Sévigné,

 à la Férronnière, à la Berthe, les tournures et les  robes amples sont

 une imitation en mieux des paniers de nos aïeules.

Les dessins des étoffes et des rubans rappellent ceux qu'on voyait

 il y a un siècle. Cependant avouons le, il y a dans tout cela plus de goût,

 et de toutes les modes que nous venons de citer,

 nous avons pris ce qu'il y avait de mieux.

 Il ne faut pas juger du goût général par les extravagances de

quelques fous ou de jeunes folles, qui croient se faire remarquer

 parcequ'ils sont ridicules, il faut remarquer qu'on est parvenu

 à allier l'élégance à l'aisance, et c'est déjà beaucoup

 en attendant mieux.

                                                        .......................

 

Et bien cette fois c'est la fin  de ce charmant petit livre,

 je me demande bien ce que penserait son auteur de

 la mode d'aujourd'hui, l'aisance c'est sûr: chacun est libre

 de porter ce qui lui plait mais l'élégance ?...

 

Si vous avez aimé cette petite lecture sachez

que tous les épisodes de cette "Histoire de la Mode"

se trouvent dans la catégorie : Histoire de France

 

A bientôt et bonne visite sur le Blog de JADIS

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 21:47

Commode Louis XV d'époque

Commode Louis XV d'époque (Antiquités St vincent à Nevers) 

 

Sous le régne de Louis XV le mobilier ne

présente que des lignes courbes,

ornées de fleurs, de coquilles, moulures, oves,

perles, entrelacs.

 

Console Louis XV d'époque

 Console Louis XV d'époque (Antiquités St Vincent à Nevers)

 

Les pieds des meubles sont contournés en S.

 

Bureau époque XVIIIième S

 Bureau Louis XV d'époque (Antiquités St Vincent à Nevers)

 

Les tables, bureaux sont en bois des iles,

acajou, amarante, bois de violette, ils sont

surmontés de marbres, les angles sont garnis

de bronze ciselés.

 

Commode d'époque Louis XV

 Commode Louis XV d'époque (Antiquités St Vincent à  Nevers)

 

Certaines commodes, armoires sont ornées de

peintures recouvertes de Vernis Martin.

 

Cartel Louis XV d'époque

Cartel Louis XV d'époque (Antiquités St Vincent à Nevers)

 

Les fauteuils sont en bois doré,

peint ou laqué. De petites tailles, avec un

dossier en forme de violon et deux

petits accotoirs cintrés garnis d'étoffe

assortie à l'ensemble du siège, ils sont

appelés : Cabriolets.

 

027-copie-1

Tapisserie  DIOT à Nevers

 Cabriolets Louis XV (Edgard)

 Edgard le Tapissier à St Florentin

 

Cabriolets, Tapisserie HOUDIN Clamecy (58)Tapisserie Houdin à Clamecy

 

Les fauteuils à dossiers plus hauts qui permettent

d'y dormir en y appuyant la tête, plus larges

et plus confortables sont appellés : Bergères

 

Edgard le TapissierEdgard le Tapissier à St Florentin

 

Edgard le TapissierEdgard le Tapissier à St Florentin

 

Les lits ont des cadres en bois doré ou peint

dont les panneaux centraux sont recouverts d'étoffe.

 

La faïence est à l'honneur grace aux manufactures

de Rouen, Nevers et Moustiers dont la

renommée s'étend à toute l'Europe.

 

.......!

 

Ce petit article sera complété au fur et

à mesure des trouvailles de nos amis

Antiquaires, Brocanteurs, Tapissiers

 

A bientôt et bonne visite sur le Blog de JADIS 

 

 

Partager cet article

Repost0
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 15:11

Histoire des moeurs et costumes de France

sous l'Empire

 

Empire

 

Extraits d'un minuscule du XIX ième Siècle

voici le texte et l'illustration de ces deux pages

 

Empire

 

A cette époque ou nous commandions à toute l'europe,

 ou nos troupes victorieuses allaient porter nos aigles

triomphantes de capitale en capitale,

 l'état militaire était le plus noble

et le plus glorieux.

 

 Aussi tous les efforts de la mode se portaient-ils

sur le costume guerrier, et, il faut le dire,

jamais armée ne fut plus richement costumée

que ne le fut la nôtre.

 

 On vit alors le sevére uniforme de grenadier,

 le riche et léger costume du hussard,

l'élégant lancier, non simples comme ils sont

 aujourd'hui mais brillants et couverts de broderies.

 

La cour, presque entièrement composée de

maréchaux  et de généraux était brillante et 

 élégante tout à la fois.

 

L'Empereur  qui était fort simple,

voulait cependant que le luxe,

cette richesse d'un etat, régnât à sa cour,

 et il exigeait que ses grands officiers

 eussent un train nombreux.

 

Les dames avaient adopté un costume qui tenait

 un peu de celui des anciennes cours

mais que le gout avait perfectionné,

 les artistes les plus célébres, consultant

 les anciens tableaux, avaient ajouté

 au goût antique le luxe de l'époque,

 on avait repris le manteau de cour long et trainant,

la collerette à la Médicis

 et l'élégante coiffure grecque.

 

Cette époque si brillante de notre histoire

 fut aussi remarquable par l'eclat des costumes

que par la gloire dont elle couvrit la France.

 

Prochain épisode de l'histoire des costumes et

des moeurs de France sous Philippe 1er

 

Pour retrouvez chaque époque de cette histoire :

Histoire de France

 

A bientôt et bonne visite sur le Blog de JADIS

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 05:42

Histoire des Moeurs et costumes de France

sous la République

 

Republique

 

 

Extraits d'un Minuscule du XIXième Siècle

 Voici le texte et l'illustration de ces deux pages :

 

République

 

Lorsqu'éclata la Révolution, la mode reçut

une forte atteinte, le peuple, qui était maître alors,

voyait dans tous ceux qui étaient vétus avec soin

des aristocrates, et il était alors dangereux de

se mettre convenablement.

 

Il y eut même un moment où force fut d'adopter

le costume des puissants d'alors, la carmagnole

et le bonnet rouge, de s'habiller enfin en sans-culotte

car alors le titre de sans-culotte était une sauvegarde.

Mais dés que, las de ce régime affreux, on commença

à respirer, quand Bonaparte eut saisi d'une main

ferme les rênes du gouvernement, sous le titre de

Consul de la République Française, le goût de notre

nation pour la toilette reparut ; c'est alors qu'on vit

"les muscadins", aux cheveux en oreilles de chiens,

à la cravate montante jusqu'à la bouche.

 

On prit le frac imité des Anglais, la culotte courte à

rubans, le gilet carré et le chapeau à cornes.

 

Les femmes plus recherchées, adoptèrent le

costume grec, de courtes tuniques en mousseline

transparente, et garnies d'ornements grecs

recouvrirent des robes de la même étoffe et plus

longues, le corsage drappé à l'antique, laissait à

découvert les bras depuis l'épaule, le cou garni

de colliers, étai nu, ainsi que la poitrine et les

 épaules, de riches bracelets sérraient le bas

du bras et quelquefois même les jambes.

Les cheveux sans poudre étaient relevés par

derrière la tête comme dans les statues, et le

front portait un diadème de métal, ou quelquefois

de chêne ou de laurier

 

Prochain épisode :  L'Empire

 

Retrouvez les articles de cette série :

Histoire de France

 

A bientôt et bonne visite sur le Blog de JADIS

 

 

Partager cet article

Repost0
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 19:56

Histoire des moeurs et costumes de France

sous Louis XVI

 

Extraits d'un Minuscule datant du XIXième Siècle

 

Louis XVI

 

Voici le texte et l'illustration de ces deux pages

 

Louis XVI

 

Les principes d'égalité qui commencèrent à fermenter dés

 le commencement du règne de ce malheureux prince,

amenèrent des changements dans le costume.

 

Autant on avait été fier sous les règnes précedents,

autant on chercha à se faire peuple sous celui-ci.

 

 Les modes anglaises commencèrent à s'introduire,

on quitta la poudre, on adopta un costume métis entre

l'habit habillé, qu'on appelait l'habit français,

 et l'habit le plus simple de la bourgeoisie;

on remplaça le bas de soie par la botte anglaise

à revers,on quitta l'épée, et le chapeau à plume fut

 remplaçé par un petit chapeau à trois cornes

 et à bords relevés.

 

Les femmes, toujours plus promptes à adopter

les changements et à outrer les innovations,

quittèrent les énormes paniers pour des espèces

 de casaquins tombant sur les hanches et boutonnés

 par devant; leurs coiffures, si ridiculement élevées,

 devinrent plates et sans poudre; des petits chapeaux,

 dans le genre de ceux que portaient les hommes,

 couvrirent leurs cheveux roulés, le rouge et les mouches

 furent abandonnés aux acteurs.

 

Enfin il fut de bon goût de se montrer en chenille :

c'etait le nom qu'on donnait au costume du matin.

 

De ce moment, l'étiquette qui avait été jusqu'alors

si sévèrement observée, n'eut plus aucun empire,

et cela ne fit qu'augmenter jusqu'a la sanglante

catastrophe qui termina ce malheureux règne.

 

Prochain épisode de l'histoire des Moeurs et costumes

de France sous la République

 

Retrouvez tous les articles de cette catégorie :

Histoire de France  et l'album : HISTOIRE DE FRANCE HISTOIRE DE FRANCE

 

A bientôt et bonne visite sur le Blog de JADIS

Partager cet article

Repost0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 21:45

Histoire des moeurs et costumes de France

sous le régne de Louis XV

 

Louis XV

 

Voici le texte et l'illustration de

 ces deux pages

 

Louis XV 16

 

 

Le mauvais goût semble, à cette

époque, dominer toutes les classes;

la cour ajouta encore au ridicule du

costume adopté sous la régence,

la poudre couvrit à profusion les cheveux

qu'on enferma par derrière dans un sac

noir qu'on appela bourse, l'habit sans

collet, découpé par devant, laissait voir

une longue veste à poches, et une culotte

arretée sous le genou par des boutons

et des boucles pareilles à celles qui

couvraient les souliers.

 

Les gentilshommes seuls avaient le droit

d'avoir des talons rouges.

L'épée était attachée à la culotte, et

transversalement rejetée en arrière,

presque tout le monde alors la portait.

Le costume militaire se ressentait du

mauvais gout général et tenait du costume

civil pour la forme.

 

C'est surtout dans les vétements des dames

que ce ridicule était choquant ; leurs cheveux

poudrés étaient relevés en haut édifice,

surchargé de plumes, de fleurs, de bijoux ;

elles portaient des mouches et du rouge

et pour se faire la taille, elles mettaient

sous leurs robes ce qu'on appelait des

 paniers espèce de cages de baleine ou

d'osier qui étaient souvent tellement grands

qu'elles étaient obligées de passer de coté

par les plus larges portes.

Une profusion de fleurs, de garniture placées

sans gout et sans art,achevait de rendre

ridicule ce costume que completaient des

mules à hautes talons et des éventails à

dessins de grotesques ou chinois.

 

 

Prochain épisode de l'histoire des moeurs

et costumes de France sous Louis XVI

 

Retrouvez les articles de cette catégorie :

Histoire de France

 

A bientôt et bonne visite sur le Blog de JADIS

Partager cet article

Repost0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 17:23

Histoire des moeurs et costumes de France

sous le règne de Louis XIV extrait d'un minuscule

datant du XIX ième Siècle

 

Louis XIV

 

 Voici le texte et l'illustration de ces deux pages

 

Louis XIV

 

Sous le règne de ce grand roi, le luxe fut porté

au dernier degré, peut être avec plus de richesse

que de goût, mais toujours avec cette grandeur

que Louis imprima à son Siècle.

 

La coiffure des hommes était les cheveux longs,

et tombant sur les épaules, et ceux auxquels la

nature avait refusé cet ornement le remplaçaient

par d"énormes perruques, dont l'ampleur fut

poussée jusqu'au ridicule.

 

On adopta l'habit descendant jusqu'au genou, à

larges basques, et porté par dessus une veste

à peu prés de la même longueur.

La culotte devint plus juste, et s'arreta au genou,

où elle était attachée par des noeuds de rubans.

Les vétements étaient alors de velours de soie

ou de drap plus ou moins orné.

 

Les bas de soie et les souliers à hauts talons

et montant jusqu'à la jambe étaient ornés de

touffes de rubans. Les bottes étaient semblables

à celles qu'on portait sous Louis XIII.

 

Le costumes des femmes était plus gracieux,

surtout au commencement de ce règne, alors

que ce roi galant donnait à sa cour l'exemple

de l'infidelité. Des robes ouvertes par devant

et trés décolletées, laissaient voir les épaules :

les cheveux frisés étaient gracieusement relevés

par derrière et retenus par des fleurs et des rubans

 

Pendant ce long et glorieux règne, beaucoup de

changements se firent dans le costume, la ville

suivit la cour dans ses caprices, et les Fontanges

ne durérent pas beaucoup plus que la passion

de l'inconstant Louis pour cette belle personne.

 

Rien cependant de plus riche et de plus grand

que la cour à cette èpoque, son luxe et son

 grandiose faisaient l'admiration de l'Europe,

et à en juger par les monuments qui nous restent

ce devait être une chose admirable que les fêtes

données par le grand Roi.

 

Prochain épisode de l'Histoire des moeurs

et des costumes de France sous le règne

de Louis XV

 

Retrouvez les autres articles de cette

catégorie : Histoire de France

 

A bientôt et bonne visite sur le Blog de JADIS

 

 

Partager cet article

Repost0
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 20:27

Histoire des moeurs et costumes de France

 sous LOUIS XIII,

extrait d'un minuscule

datant du XIXième Siècle

 

Louis XIII

 

  Voici le texte et l'illustration de ces deux pages :

 

Louis XIII

  Les hommes portèrent à cette époque un pourpoint

juste au corps, ouvert par devant,

ayant les manches tailladées, et par dessus

un manteau descendant à mi-cuisse et

allant en se retrecissant ; un collet empesé

se rabattait sur les épaules et se réunissait

en pointe les culottes étaient larges

 comme sous Henri IV, garnies

aux genoux de dentelles ou de broderies,

 et attachées au pourpoint par des noeuds de rubans,

 le soulier montant jusqu'a la jambe,

 était garni d'une rosette de rubans ;

on portait aussi des bottes qui formaient au-dessous

du genou un large entonnoir, l'épée,

 suspendue à un baudrier se portait par derrière,

 les cheveux flottaient sur les épaules,

 et le chapeau était à larges bords, relevés

seulement d'un coté, retenu par un riche

 bouton et surmonté d'une plume.

 

Tous les hommes avaient la moustache

relevée et un petit flocon de poils sous le menton.

 

Les robes des dames étaient un peu traînantes,

le bas des manches, qui étaient larges,

se retrecissait et était

recouvert par une manchette empesée ;

un grand collet de dentelles à festons

retombait sur les épaules et laissait

à decouvert le haut de la poitrine

et une partie des épaules

Elles tenaient à la main des plumes au milieu

desquelles était un miroir.

 Leurs cheveux, bouclés et flottant par devant

sur le cou, étaient rassemblés en noeuds derrière la tête.

 

Prochain épisode de l'histoire

 des moeurs et costumes

de France sous le règne de Louis XIV

 

Retrouvez tous les articles de cette catégorie :

Histoire de France

 

A bientôt et bonne visite sur le Blog de JADIS

 

 

 

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 21:16

Histoire des moeurs et des costumes de France sous Henri IV

extrait d'un minuscule datant du XIX ième Siècle.

 

Henri IV

 

Voici le texte et l'illustration de ces deux pages.

 

Henri IV

 

On portait sous le règne de ce bon prince des

culottes à la béarnaise, amples et s'arretant sous

le genou; de grandes fraises et des manchettes

analogues et relevées sur la manche du pourpoint;

on portait aussi des bas, des souliers à talon haut

et pointus; à cheval on se servait de bottes molles

qui montaient au-dessous du genou, d'ou elles

retombaient sur le devant de la jambe; les bottes

étaient garnies d'éperons.

 

Les cheveux étaient courts la barbe de trois ou quatre

 doigts de long et la moustache ordinairement relevée.

Le chapeau à bord large était chargé de quelques

plumes, l'écharpe blanche se mettait en baudrier,

les ligueurs portaient l'écharpe rouge.

 

Les robes des femmes étaient amples à longues

tailles et ouvertes par devant les manches étaient

justes et garnies de manchettes semblables au

collet qui était fort haut et soutenu par des fils

d'archales, les cheveux étaient relevés à la tête

recouverte d'une calotte de velours sur laquelle

une bande étroite s'arrondissait et descendait sur

la naissance du front.

 

Les cheveux noirs et la barbe rousse qu'on se procurait

avec le secours de l'art et certains ingredients, étaient

une des beautés du bon ton sous ce règne.

 

Les femmes du peuple portaient un vétement large

et une coiffure juste et prenant la forme de la tête.

 

Le Roi était un des plus simplement mis de son

royaume ce fut vers la fin de son règne qu'on

donna aux coches ou carosses la forme carrée,

qu'on y mis des soupentes en cuir et qu'on les

orna de peinture et de dorure.

 

Prochain épisode de l'histoire des moeurs et des

costumes de France : le règne de Louis XIII

 

Retrouvez les articles de cette catégorie :

Histoire de France

 

A bientôt et bonne visite sur le Blog de JADIS

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 23:06

VOEUX

 

Retrouvez l'article sur l'Hermione :

 

 Reconstruction de L'Hermione, Frégate de la liberté à Rochefort(17308)

 

A bientôt et bonne visite sur le Blog de JADIS

Partager cet article

Repost0

Profil

  • JADIS
  • Artisan Canneur, rempailleur dans la Nièvre, passionné par le mobilier et les objets anciens. Je vous présente mon travail, celui de mes amis et ma région.
  • Artisan Canneur, rempailleur dans la Nièvre, passionné par le mobilier et les objets anciens. Je vous présente mon travail, celui de mes amis et ma région.

Où nous trouver ?

 JADIS

Atelier artisanal de :

Cannage, Paillage à l'ancienne

sur tous sièges du XIIIe S à nos jours

52 rue du Crôt Pinçon 
58500  CLAMECY


tél: 03 86 27 24 47

port 06 45 38 67 31

mail: cannage@laposte.net

devis gratuits sur simple demande

par mail avec photos du siège

 

  

Rechercher Sur Ce Blog :

Visiteurs sur www.leblogdejadis.fr

 

Tous les sièges présentés

sur ce blog ont été cannés

ou paillés par nos soins.

Les photos de ce Blog ne

sont pas libres de droit.

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

Italianoblogger

deutschblogger

العربيةblogger